Devis en ligne

Demander un devis gratuit.

Actualités

Comment améliorer la qualité de l’air de votre habitation ?

Une maison avec une qualité d’air saine est une maison en bonne santé. Et vous pouvez y parvenir en seulement quelques gestes ! Alors n’hésitez plus et devenez le premier acteur de votre qualité d’air !

Aérer votre logement régulièrement.

Il est conseillé d’aérer minimum deux fois par jour votre logement pendant au moins dix minutes. Cela peut être accentué lors de travaux par exemple. Néanmoins, il faut faire attention aux pics de pollution et ne pas ouvrir pendant cette période ou diminuer.

De plus, aérer votre maison réduira le taux d’humidité présent. Idéalement, il doit se trouver entre 40% et 70%. Il faut donc bien être attentif car il peut varier selon vos activités dans l’habitat.

 

Privilégier des matières naturelles.

Il faut être prudent quant aux matières et au mobilier que l’on installer chez soi. Certains, en contact avec la chaleur, délivrent des vapeurs qui se révèlent être mauvaises pour la santé. Ainsi, il est important de limiter les matériaux dits « buvards » (textile, moquette…) qui recueillent ces vapeurs. Il est également important les produits chimiques à vaporiser qui s’imprègnent dans vos tissus. Enfin, certaines plantes assainissent l’air. En fait, certaines espèces (ficus, cyclamen, chlorophytum…) sont connues pour atténuer certaines substances nocives.

Comprendre la ventilation de son habitat.

Savoir où sont les entrées et les sorties d’air vous permettra de favoriser une circulation pertinente. Il pourra aussi être intéressant de connaitre l’orientation de votre maison ou encore des heures saines dans votre ville. Ventiler sa maison limite également la propagation de virus et de bactéries. Enfin, il est essentiel de prendre soin et de nettoyer régulièrement vos appareils de ventilation. On les oublie trop souvent alors que c’est eux qui font une partie du travail ! Un bon entretien vous facilitera la vie et vous évitera aussi de changer les filtres au bout de quelques années.

 

Quelques acteurs pour vous tenir informés :

Les Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES) vous aident et vous guident dans vos choix de matériaux de construction. Aussi, les Fiches de Données de Sécurité (FDS) ; fournissent une classification de produits toxiques. De plus, certaines étiquettes vous orientent dans vos choix : NF Environnement, l’écolabel officiel européen, les écolabels étrangers (l’ange bleu ; le cygne blanc…).